Clip de la semaine : Petite Meller – Baby Love

Vendredi Merci Playlist #61

251438_10151052295912634_242601040_n

Vendredi Merci Playlist #60

10393977_10153028005287158_8960077495920981011_n

Vendredi Merci Playlist #58

480528_10151501269737621_1783598572_n

Vendredi Merci Playlist #57

10906513_10152785021703649_3794667272923083811_n-1

Vendredi Merci Playlist #56

10577100_10152154368406612_295660849375971648_n

Playlist de Noel

sex_toy_place_vendome-2

Clip de la semaine : Slink – Pink Christmas

Capture d’écran 2014-12-22 à 15.53.45

Maxi coup de coeur pour Pink Christmas par le trio Slink, la collab’ la plus folle de l’année sous forme de queer trinity: Cody de Ssion + Seth Bogart de Hunx & His Punx + Samantha Urbani de Friends et un clip foufou de type fuchsia signé JJ Stratford featuring des caméos surprise de figurants prestige: Peaches, Angelyne, Jesse Camp, Geneva Jacuzzi. All I want for christmas is un hymne gai pour un noël rose bonbon. Merci Slink!

 

 

Clip de la semaine : Christine & The Queens – Christine

Focus sur SOPHIE par Pepi

Si on devait résumer le renouveau du clubbing de ces 2 ou 3 dernières années, on parlerait de deep house, de techno sombre, on décrirait une atmosphère assez mélancolique mais sexy, des vocaux low-pitchés, une affection pour le début des 90’s et une esthétique sobre, crédible pour plusieurs générations. On pourrait penser que SOPHIE et la totalité des artistes affiliés au label PC Music se positionnent en réaction au bon goût actuel, tant les éléments principaux de leur musique sont à l’exact opposé de la production club du moment.

C’est en 2013 qu’on découvre SOPHIE, sorti des limbes du net avec « Bipp », meilleur exemple possible de dance-pop en pleine mutation maîtrisée, au croisement inédit de plusieurs genres, le morceaux nous propulse sur un dancefloor gonflé à l’hélium. C’est bizarre et euphorique, on est addict mais on ne l’entend pas beaucoup dans les clubs… Plus de nouvelles de SOPHIE jusqu’à « Lemonade », sorti au coeur de l’été dernier, à point pour nous rafraîchir, là encore, même sensation de n’avoir jamais entendu un tel mélange : Des accents hip-hop passés dans une moulinette electro-kawaii sur une pop song, c’est complexe, fragmenté, mais ça se glisse dans votre mémoire comme une évidence.

SOPHIE est rare mais depuis Lemonade, il (« il » selon la plupart des articles le concernant*) s’est produit quelquefois en DJ set et notamment lors d’un Boiler Room à Los Angeles en septembre dernier, malgré ça, le mystère sur son identité ne fait que s’épaissir. Est-ce vraiment SOPHIE que l’on observe derrière les platines ou un acteur travesti performant la gestuelle d’une DJ-school girl ?

Sa set list fait la part belle au label londonien PC Music, fondé par A.G. Cook avec lequel il collabore pour le projet QT. Après seulement une année d’activité, PC Music est devenu un genre musical en soi et cultive adroitement un mystère aussi excitant que drôle en ce qui concerne les identités, l’image des artistes qu’il promeut. Dans le sillage PC Music on découvre toute une subculture londonienne qui, des soirées JACK댄스 au magazine LOGO délimite les contours d’un nouveau fun. On est attirés par Londres à nouveau, ça faisait longtemps qu’on attendait ça.


SOPHIE est annoncé au casting du prochain album de Madonna et on sait depuis qu’il collabore avec Yelle… Le GrandMmm de Yelle sera aux platines de la Chaufferie et SOPHIE s’y produira en live pour la prochaine Cocotte Club, le 27 décembre. Bien loin de la scène techno-darko-minimalo-berlino-truc et des conservateurs de la house à papa, un grand moment d’ « extreme pop » sur dancefloor qui nous annoncera le futur, 2015.

* SOPHIE, dans Billboard, expliquant le secret autour de son identité : « The music is not about where someone grew up or what they look like against a wall therefore you should try to use every opportunity available to say what you’re trying to say instead of saying here’s my music and this is what I look like. Nobody cares. »